sanitaire-social

Sanitaire / Social

Le secteur du Social

Chômage massif, nouvelles formes de pauvreté, crises urbaines, crises du logement et de la famille… En écho aux multiples fractures de la société moderne, les métiers de l’action sociale sont depuis quelques années déjà en France, en plein bouleversement. La prise en charge accrue du handicap ou encore la volonté de maintenir le plus longtemps possible à domicile une population vieillissante participent également à ces bouleversements. Les besoins en personnels qualifiés n’ont jamais été aussi forts.

Autre caractéristique essentielle de ce secteur : le travail social est en grande partie financé par l’État et les collectivités locales. Son avenir et son développement dépendent donc de choix politiques.

Un secteur porteur d’emploi

Le social est le secteur de l’Hexagone qui recrute le plus. La France compte environ 600 000 travailleurs sociaux. Parmi les métiers du social, citons les aides médico-psychologiques, les assistants de service social, les éducateurs de jeunes enfants, les éducateurs spécialisés ou encore les conseillers en économie sociale et familiale…

Durant les prochaines années, les recrutements dans ce secteur vont continuer d’augmenter considérablement en raison du départ en retraite des professionnels de la génération du «papy-boom » et une demande sociétale toujours plus forte. En effet, plusieurs millions de personnes en difficulté économique, sociale ou psychologique bénéficient actuellement de l’aide des salariés de ce secteur.

Les perspectives d’emploi sont variées et la promotion interne facilite les évolutions de carrières pour les jeunes.

Place prépondérante des éducateurs spécialisés

Les éducateurs spécialisés sont très nombreux parmi les travailleurs sociaux. Ils peuvent exercer aux côtés d’enfants, d’adolescents ou de personnes âgées présentant des difficultés d’ordre social, psychique ou un handicap.

Aides à domicile (et autres auxiliaires de vie) et assistantes maternelles

À côté des professions réglementées avec leur diplôme d’État attitré, figurent des activités professionnelles accessibles sans diplôme, notamment dans les services à la personne.

Ces métiers du social connaissent la plus forte croissance du secteur depuis une vingtaine d’années, notamment en raison du vieillissement de la population et de la mise en place de l’APA (Allocation Personnalisée à l’Autonomie). Cette aide financière est au cœur des politiques sociales de soutien aux personnes âgées menées dans notre pays. Toute personne âgée rencontrant des difficultés à accomplir des gestes simples de la vie quotidienne, peut en bénéficier. A noter : la majorité de ces professionnels sont des femmes.

De réelles opportunités dans l’animation et le développement local

Au cœur de maisons des jeunes, de centres municipaux, de foyers de travailleurs ou d’établissements pour personnes âgées, les animateurs du social sont très appréciés ; des recrutements ont lieu tout au long de l’année. Au sein de collectivités territoriales, notamment dans les communes, les acteurs de développement local sont de plus en plus sollicités notamment pour réduire les inégalités sociales et revitaliser le tissu économique. Objectif : mieux vivre ensemble sur le territoire (réhabilitation de logements, priorité donnée à l’accroissement de la sécurité, à l’insertion, à la réussite éducative…).

Les débouchés dans le social

Le secteur du social se décline en 4 grandes spécialités : l’aide et le conseil,  l’animation et l’éducation, le développement local et les services à la personne (interventions au domicile de particuliers). Les domaines d’intervention du social sont donc multiples : prises en charge des personnes âgées ou handicapées, dialogue avec des familles en difficultés, prévention de la délinquance…

Si chacun intervient dans son domaine de compétences, ces professionnels sont de plus en plus amenés à collaborer pour répondre à des situations sociales souvent complexes.

Les employeurs du secteur sont multiples : fonction publique, collectivités territoriales, maisons de retraite, associations, particuliers, etc.

Notez que les trois quarts des travailleurs sociaux exercent dans une association, en particulier des crèches associatives, des maisons de quartiers et autres associations locales.

IMS-logo-1

L’IMS, l’Institut des Métiers du Social, filière spécialisée du Groupe ICOGES, s’est développée au cours de ces dernières années.

L’ouverture de cette filière résulte de deux constats :

– D’une part le secteur Sanitaire et Social est en pleine croissance, il est porteur d’emplois et les débouchés nombreux et variés.

– D’autre part la demande des étudiants souhaitant s’investir, à l’issue de leur formation, dans ce secteur est croissante.

Les deux BTS, Diplômes d’Etat, dispensés à l’IMS, BTS ESF (Economie Sociale et Familiale) et SP3S (Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social) permettent un accès rapide et durable à un emploi dans ce domaine.

Dans cette filière spécialisée où l’enseignement dédie une large part à la gestion des relations humaines, l’équipe pédagogique de l’IMS, met tout en oeuvre pour vous aider à faire de votre vocation, un métier.

Obtenir une documentation GRATUITE














bb1b2b340e5998575cee4f104b9e2d07bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb