communication

Communication

Le Secteur de la Communication

La communication

La communication est devenue un outil stratégique incontournable d’existence et de pérennité pour tout type d’organisation.

Quelle est l’entreprise aujourd’hui qui peut se vanter d’imposer son image, sa marque et ses produits sans communiquer vers ses clients ? Quelle est la structure qui peut prétendre gérer son personnel sans l’informer ? Se développer sans échanger avec ses partenaires ou son environnement professionnel ?

Qu’il s’agisse d’entreprises industrielles ou commerciales, d’administration, d’organismes publics ou encore de collectivités territoriales, la communication des entreprises est devenue un élément indispensable et essentiel du succès d’une organisation.

 

Un secteur en permanente mutation

L’impact des nouvelles technologies sur le secteur de la communication est indiscutable. Il est sans doute celui qui a le plus évolué ces trente dernières années, et plus encore peut-être depuis une dizaine d’années.

Les supports de communication se multiplient, de nouvelles méthodes pour véhiculer l’information voient le jour. Les métiers de la communication suivent pas à pas ce monde qui se transforme. Le développement des modes de communication numérique (rédaction des newsletters, animation des blogs et des forums, etc.) ouvre d’autres marchés et permet l’accès d’autres profils de professionnels à ce secteur.

L’arrivée d’Internet particulièrement a bouleversé de façon significative l’identité de ce secteur et remodelé son paysage économique. Le secteur de la communication exige des compétences nouvelles et toujours plus pointues.

Les Activités

Un éventail d’activités liées au secteur

La communication permet de travailler dans de nombreux secteurs d’activité tout en gardant le même objectif : faire connaître l’organisation, les services ou les produits qu’elle propose, à ses clients, ses actionnaires, au grand public, à ses employés et syndicats ou encore à ses partenaires.

La communication des entreprises ne se résume pas uniquement au marketing et à la publicité.On distingue ainsi plusieurs spécialités, en fonction des cibles visées : 

  • La communication externe (clients, fournisseurs, administration, …),
  • La communication interne (salariés et syndicats),
  • La communication financière (actionnaires, analystes financiers et institutions financières),
  • Les relations presse (médias),
  • Les relations publiques,
  • La communication de crise,
  • L’événementiel.

Zoom sur les spécialités de la communication des entreprises

La communication des entreprises ne se résume pas uniquement au marketing et à la publicité. Les destinataires de la communication émise par toute organisation sont des publics variés dont les attentes diffèrent totalement.

On distingue ainsi plusieurs spécialités de la communication des entreprises, en fonction des cibles visées :

  • La communication externe (clients, fournisseurs, administration, …),
  • La communication interne (salariés et syndicats),
  • La communication financière (actionnaires, analystes financiers et institutions financières),
  • Les relations presse (médias),
  • Les relations publiques,
  • La communication de crise,
  • L’événementiel.

 

Des enjeux différents selon la cible visée

La promotion des produits de la marque et de l’entreprise passe par la communication externe ; il s’agit d’informer, de séduire et de convaincre les clients, les prospects ou encore les fournisseurs pour susciter leur adhésion au projet de l’entreprise.

La communication financière quant à elle, désigne toutes les actions de communication en direction des investisseurs potentiels (investisseurs institutionnels ou petits porteurs) ou de leurs conseillers (banquiers et journalistes). Démontrer une bonne santé financière à l’égard des actionnaires et des partenaires financiers est essentiel pour toute entreprise.

Afin de véhiculer une image positive de l’entreprise et de ses produits, il est nécessaire de saisir toutes les occasions pour développer des relations privilégiées avec toutes les personnes représentant un intérêt. L’ensemble de ces activités de communication non publicitaires menées par l’entreprise en vue d’établir, d’entretenir ou de développer des bonnes relations avec ses différents publics et améliorer ainsi la connaissance de l’entreprise et de ses produits, sont appelées relations publiques.

Une autre forme spécifique des relations publiques : les relations presse. L’objectif est d’obtenir des retombées positives et valorisantes en entretenant de bonnes relations avec les journalistes et en leur fournissant les informations concernant l’organisation susceptibles d’intéresser leurs lecteurs.

Une entreprise qui souhaite donner de l’éclat à sa communication et faire parler d’elle a également recours à l’organisation d’événements. L’événementiel vise à créer, organiser et médiatiser un moment fort de l’entreprise afin de véhiculer un message concernant la vie de l’organisation dans un lieu et à un instant déterminé et marquer ainsi les esprits. Ce type de communication peut être utilisé aussi bien en interne qu’en externe.

Notons qu’il semble difficile de développer une image externe sans se soucier de l’adhésion et de l’implication du personnel qui constitue le premier vecteur d’image d’une entreprise et l’acteur de la mise en œuvre de sa politique.

Il est donc tout aussi important de garder un climat social serein, d’associer les salariés à toutes les actions de l’entreprise et de faire en sorte qu’ils se sentent pris en compte et reconnus. C’est le rôle dela communication interne. Au-delà de l’information, il s’agit de mobiliser, d’entraîner l’adhésion des salariés, de créer un sentiment d’appartenance de manière à améliorer le fonctionnement global de l’entreprise et à favoriser la construction de l’image.

Les délégués syndicaux souhaitent aussi avoir les moyens nécessaires, notamment en terme d’informations afin d’assumer leur fonction sociale le mieux possible.

Il existe également la communication de crise engagée dans un période de difficultés aigües afin d’éviter une dégradation importante de l’image de l’entreprise (catastrophe écologique, accident de production, grève, …).

 

A retenir …

L’entreprise s’expose en permanence aux évaluations de tous ceux avec qui elle est en relation. Pour influencer de manière favorable cette perception, elle communique en direction de ses publics privilégiés : ses clients actuels ou potentiels, ses fournisseurs, ses distributeurs, ses actionnaires, son personnel. Elle peut également communiquer en direction des publics plus éloignés tels que les collectivités territoriales, les milieux financiers… L’image donnée à ces différents publics est primordiale pour l’entreprise.

La Com et vous !

Travailler dans la communication implique une adaptabilité professionnelle et une grande polyvalence.

Sur les pôles de compétences les plus techniques de ce secteur, les acteurs doivent sans cesse se former pour garder la main sur les nouvelles technologies en cours d’utilisation.

Depuis plusieurs années déjà, ce secteur séduit de nombreux étudiants de profils hétéroclites. Cet engouement grandissant provient en effet du fait que celui-ci est sans cesse en train de se développer, d’évoluer pour suivre les changements du monde qui l’entourent.

 

Le secteur de la communication vous attire ?

Avant de vous engager dans des études en école de communication, assurez-vous que le métier que vous visez est bien celui qui vous convient le mieux. Rencontrez des professionnels du secteur, questionnez-les. Votre trajectoire personnelle, votre projet professionnel et votre motivation seront vos meilleurs atouts.

Les débouchés de la communication

Les métiers de la communication sont variés et peuvent s’exercer dans différents contextes.

 

L’univers des métiers de la communication

Le secteur de la communication couvre un large éventail de métiers, qu’il est possible de regrouper en quatre grands domaines d’intervention :

–       Métiers en agences-conseils
Directeur commercial, directeur de clientèle, chef de publicité, concepteur-rédacteur, directeur artistique, média-planneur, chargé d’études, acheteur d’espace publicitaire, responsable de fabrication, producteur…

Les métiers en agences-conseils se répartissent sur cinq grands pôles de compétences : la fonction commerciale, la fonction création, la fonction médias, la fonction stratégique et la fonction production.

–       Métiers en entreprises et collectivités

Directeur de communication, journaliste d’entreprise, responsable de communication interne, chargé de communication événementielle, attaché de presse…

Toutes les fonctions chargées de la mise en œuvre de la politique de communication d’une grande marque ou d’une institution sont répertoriées selon quatre types d’action : la communication interne, les relations publiques, les relations presse, le marketing et l’événementiel.

–       Métiers en agences médias et régies

Acheteur média, planneur stratégique, chargé d’études, chef de publicité, traffic manager, directeur de clientèle…

Mise en place de stratégies de moyens pour les marques, vente d’espace publicitaire : les métiers en agences médias et en régies s’organisent autour de pôles commerciaux, marketing et études, planning et programmation, parrainage et partenariat…

–       Métiers du Web

Webmasteur, chef de produits multimédia, directeur artistique web, webplanneur…

 

A noter : les débouchés du secteur de la communication sont nombreux et variés. La liste des métiers de la communication mentionnés ici n’est pas exhaustive.

ESPCM-logo-1

L’ESPCM (Ecole Supérieure de Publicité, Communication et Marketing est le département des formations des métiers de la Communication du Groupe ICOGES.

L’ESPCM propose un cycle d’études de 2, 3 ou 5 ans après le Baccalauréat.

En agence ou en entreprise, du service créatif au service production, les métiers de la Communication sont variés.

Touchant des secteurs proches et souvent interférents ils nécessitent une formation « multi-spécialiste » permettant d’acquérir les compétences de coordination, planification et de budgétisation des différentes étapes d’un projet de communication.

A l’ESPCM, ces compétences sont acquises au cours des deux premières années. Un Diplôme d’Etat (BTS) sanctionne ce cycle court.

En 3ème année, les étudiants ont la possibilité d’intégrer une formation en Bachelor leur permettant soit une poursuite d’études en Communication globale soit d’acquérir une spécialisation en Relations Presse ou en Journalisme.

L’enseignement des nouvelles technologies est bien évidemment présent tout au long du cursus, dès la première année. Mais pour les étudiants souhaitant une spécialisation plus axée dans ce domaine, l’ESPCM propose un European MASTER en Communication, spécialité Stratégies Publicitaires et Communication numérique, dont l’objectif est de former des responsables chargés de mettre en neuve des stratégies de communication et de gérer les outils numériques qui y sont attachés.

La philosophie de formation de l’ESPCM repose sur un enseignement à la fois académique et professionnel puisque l’Ecole s’entoure d’une équipe pédagogique expérimentée, composée de professeurs et d’intervenants appartenant aux divers secteurs de la Communication.

Mais surtout : « Passion » est le maître-mot de l’équipe pédagogique. Tout est mis en oeuvre pour vous apprendre à communiquer, créer, informer et donner à rêver …

Obtenir une documentation GRATUITE














128577c7166f95eb72e16d0c4060f05a}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}