Diplôme de Comptabilité et de Gestion

  • Paris

Présentation du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

DCG – Diplôme de Comptabilité Gestion – Diplôme d’Etat

C’est la première étape des Etudes de Comptabilité-Gestion menant à l’Expertise-Comptable.

Cette formation, pluridisciplinaire permettant de maîtriser les principes fondamentaux de la gestion et de la comptabilité est dispensée sur 3 ans et confère le grade de Licence.

Le titulaire du DCG peut présenter les épreuves du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité Gestion) puis accéder au stage d’Expertise-Comptable.

Le DCG est composé de 13 unités d’enseignement (UE), chacune correspondant à une épreuve, dont un stage de 8 semaines minimum, donnant lieu à une soutenance de mémoire.

Les titulaires du BTS CG peuvent intégrer la deuxième année du DCG.

Un enseignement par UE à la carte est également possible.

Objectif du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

Donner à l’étudiant une bonne connaissance de l’entreprise, développer en lui un esprit d’analyse et de synthèse et lui donner progressivement des réflexes comptables, financiers juridiques et fiscaux. Au terme de sa formation, le titulaire du Diplôme est en mesure de fournir à un responsable d’entreprise, les éléments nécessaires à la prise de décision et à gérer les comptes des clients d’un cabinet d’expert comptable.

Débouchés du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

Chef Comptable

En relation étroite avec le dirigeant ou la direction financière il participe à l’analyse des résultats de l’entreprise. Il contrôle chaque mois les résultats de l’entreprise et doit également superviser la préparation des bilans et des audits pour les experts comptables et les commissaires aux comptes.

Le chef comptable prépare également les tableaux de bord de gestion et d’analyse qui permettent de préparer le budget et de mesurer la santé financière de la société.

Il doit optimiser les systèmes d’information et répondre rapidement à toutes modifications éventuelles d’ordre sociales, juridiques ou fiscales.

Que se soit dans une petite entreprise, en PME PMI ou au sein d’un groupe important, le chef comptable est un acteur essentiel pour le dirigeant ou la direction financière.

Compétences requises

Issu d’une formation « Bac+4 / Bac +5 » et possédant une expérience professionnelle conséquente le chef comptable encadre et anime une équipe. Il assure le bon fonctionnement et l’efficacité de son service afin de répondre rapidement aux différents besoins des dirigeants et des directions financières.

D’une grande rigueur il n’en reste pas moi que le chef comptable doit avoir un fort relationnel et des aptitudes à communiquer.

Comptable

En fonction de la taille de l’entreprise le poste de comptable diffère dans les fonctions qui lui sont attribuées.

Dans une petite entreprise le comptable est amené à avoir une vision globale et à intervenir à tous les niveaux. Il enregistre les opérations comptables, prépare la clôture des comptes annuels pour l’expert comptable et les commissaires aux comptes, établit les feuilles de paie des salariés et les déclarations fiscales et sociales.

Dans une entreprise plus importante, le comptable est amené à se spécialiser en paie, en comptabilité clients, comptabilité fournisseurs et comptabilité analytique. Ces différents services ont en charge la paie des salariés, la facturation des clients ou des fournisseurs et de mettre en place des tableaux de bord pour le contrôle de gestion.

Dans un cabinet d’expertise comptable, il est en charge de la gestion d’un certain nombre d’entreprises et tenir la comptabilité de petites sociétés, d’artisans, de commerçants et autres. Il prépare également les bilans annuels sous la responsabilité de l’expert comptable.

Compétences requises

La rigueur est le maître mot du métier de « comptable ». Etre à jour au niveau de la paye de salariés, des factures et des différentes déclarations le comptable doit prendre en compte tous les impératifs de ce métier tels que les clôtures d’exercices ou les inventaires.

Il doit, bien entendu, maitriser les normes comptables, se tenir au courant des modifications éventuelles (juridiques, sociales et fiscales) et maîtriser les logiciels comptables.

De même il devra posséder des qualités relationnelles dans le cadre de ses fonctions l’amenant à être en relation avec les salariés, les clients et les fournisseurs.

Comment y accéder?

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion)

DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion)

Expert Comptable

Les fonctions de l’expert-comptable diffèrent suivant ses clients. Il vérifie et valide les éléments et les comptes annuels pour les bilans des les entreprises possédant un service comptable interne et gère la comptabilité dans son ensemble pour des clients tels que les artisans et les commerçants par exemple.

L’expert comptable est aussi l’interlocuteur privilégié des entreprises pour l’optimisation du système de gestion informatisé et le conseil pour la fiscalité. Il est à même de sensibiliser le dirigeant sur les points faibles de l’entreprise et sur les éventuelles solutions à apporter. Il analyse les résultats et accompagne les entreprises dans leur stratégie et leur financement.

Un grand nombre d’experts-comptables sont également commissaires aux comptes.

Ils effectuent des audits, valident les comptes et certifient les données collectées.

Compétences requises

L’expert comptable possède un esprit d’analyse et de synthèse.

Conseiller dans l’âme, Il recommande les actions à mettre en place pour pérenniser l’entreprise.

Homme de contact il est à l’écoute de ses clients pour les accompagner et les conseiller au mieux.

Véritable chef d’équipe il coordonne l’ensemble des missions confiées à ses collaborateurs.

Programme du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

Possibilité de faire des UE à la carte en fonction du cursus du candidat

UE1 Introduction au droit

  • Introduction générale.
  • Les personnes et les biens.
  • L’entreprise et les contrats.
  • L’entreprise et ses responsabilités.

UE 2 Droit des sociétés et autres groupements d’affaires

  • L’entreprise en société.
  • Les principaux types de sociétés.
  • L’association.
  • Autres types de groupements.
  • Droit pénal des groupements d’affaires.

UE 3 Droit social

  • Introduction.
  • Aspects individuels du droit du travail.
  • Aspects collectifs du droit social.
  • La protection sociale.
  • Contrôles et contentieux social.

UE 4 Droit fiscal

  • Introduction.
  • L’imposition du résultat de l’entreprise.
  • L’imposition du revenu des particuliers.
  • La TVA.
  • L’imposition du capital.
  • Les taxes assises sur les salaires.
  • Le contrôle fiscal.

UE 5 Economie

  • Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux.
  • L’économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections.
  • Financement et mondialisation de l’économie.
  • Politiques publiques et régulation de l’économie.

UE 6 Finance d’entreprise

  • La valeur.
  • Le diagnostic financier des comptes sociaux.
  • La politique d’investissement.
  • La politique de financement.
  • La trésorerie.

UE 7 Management

  • Introduction.
  • Théorie des organisations.
  • Les différentes fonctions au sein des organisations.
  • Eléments fondamentaux de stratégie.
  • Comportement humain dans l’organisation.
  • Communication.
  • Décision, direction, animation.

UE 8 Systèmes d’information de gestion

  • Systèmes d’information et fonctions d’organisation.
  • Matériels, réseaux et sécurité informatique.
  • Modélisation à l’aide de logiciels.
  • Les logiciels “métiers”.

UE 9 Introduction à la comptabilité

  • Introduction.
  • La méthode comptable.
  • Analyse comptable des opérations courantes.
  • Travaux d’inventaire.
  • Organisation pratique de la comptabilité.
  • Les documents de synthèse.

UE 10 Comptabilité approfondie

  • La profession comptable.
  • Technique comptable approfondie.
  • Entités spécifiques.
  • Consolidation.
  • Audit légal des comptes annuels.

UE 11 Contrôle de gestion

  • Positionnement du contrôle de gestion et identification du métier.
  • Contrôle de gestion et modélisation d’une organisation.
  • La mise en œuvre du contrôle de gestion dans des contextes stabilisés.
  • Les réponses du contrôle de gestion à des contextes non stabilisés.

UE 12 Anglais appliqué aux affaires

  • Thèmes économiques et sociaux.
  • L’entreprise.

UE 13 Relations professionnelles (+ 8 semaines de stage)

  • L’information et la communication.
  • Méthodologie de la présentation de documents techniques et professionnels.

UE 14 Langues étrangères

  • Autre que l’anglais. (Epreuve facultative).

Référentiel du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

fede

Les formations European Bachelor (BAC+3) et European Master (BAC+5) sont délivrées par la Federation for Education in Europe (FEDE).

La FEDE est une institution supranationale créée en 1963, basée à Genève et dotée du statut participatif auprès du Conseil de l’Europe.

Elle fédère aujourd’hui un réseau de plus de 500 établissements d’enseignement supérieur et professionnel qui partagent un projet commun d’exigence, de qualité et d’innovation : celui de préparer l’étudiant, par la professionnalisation et l’ouverture sur le monde, aux métiers d’aujourd’hui et de demain.*

*Source : www.fede.education

Obtenir une documentation GRATUITE














Prix du Diplôme de Comptabilité et de Gestion ( DCG )

Frais de formation annuels dans le cadre d’une formation classique

Paris Lyon Angers
4650 Non disponible Non disponible

Frais de documentation : 150 euros

UE 1 : Introduction au droit      948 Euros
UE 2 : Droit des Sociétés  1 107 Euros
UE 3 : Droit Social  1 162 Euros
UE 4 : Droit fiscal   1 107 Euros
UE 5 : Economie  1 328 Euros
UE 6 : Finance d’entreprises 948 Euros
UE 7 : Management 1 628 Euros
UE 8 : Informatique de Gestion 1 328 Euros
UE 9 : Introduction à la Comptabilité 948 Euros
UE 10 : Comptabilité approfondie 1 107 Euros
UE 11 : Contrôle de Gestion 1 628 Euros
UE 12 : Anglais des affaires 1 107 Euros
UE 13 : Relations Professionnelles 222 Euros
UE 14 : Langues étrangères 232 Euros

Dans le cadre d’une formation en alternance :

Les frais de formation sont pris en charge par un organisme paritaire collecteur de fonds.
La rémunération d’un étudiant en alternance varie entre 55 et 85% du smic en fonction de son age et de son niveau d’etudes.

L’étudiant en alternance est un salarié et bénéficie donc d’avantages important par rapport à un stagiaire

– cotisation pour la retraite
– cotisation pour l’assurance maladie
– cotisation pour le chômage

En savoir plus

En quelques chiffres…

Durant près de 30 années d’expérience dans le monde de la formation, Icoges a formé plus de 40 000 étudiants.

30
ans d'expériences
23
Diplômes d’Etats
11
Départements